dimanche, mars 25, 2012

Le lavoir


Lavoir
Originally uploaded by l'Ours.


Un spectacle choral d’une profonde humanité, où onze lavandières expriment, à Amiens, une mémoire populaire universelle.

2 août 1914. Empoignant le linge, maniant le battoir et frottant la brosse, rassemblées par le rituel et le labeur de la lessive, onze lavandières de Picardie libèrent leurs paroles et leurs émotions, expriment leurs douleurs et leurs espoirs. Le lavoir de Dominique Durvin et Hélène Prévost a rencontré après sa création en 1986 à Amiens et à Avignon un succès international.

Ce texte donne vie aux voix des lavandières auxquelles la société n’a offert aucune tribune, et la mise en scène de Brigitte Damiens orchestre autour du bassin un spectacle choral d’une formidable acuité, où les histoires simples, dans ce terrifiant contexte de la catastrophe imminente, résonnent étrangement.

Protégées par la singularité codifiée de cette cérémonie féminine, unies par leurs difficiles conditions de vie, ces femmes parlent franc, révèlent les petits ou grands événements d’une vie rude, elles s’écoutent, se querellent et rient pour parer le malheur.

La gardienne du lavoir, l’employée, la doyenne, l’émigrée juive polonaise, l’ouvrière syndicaliste, la couturière, l’orpheline… : autant d’uniques éclats de vie. Surnommé « le moulin à paroles » par les cyniques, le lavoir devient le lieu d’une mémoire populaire universelle.

Ce spectacle patiemment mûri, rythmé par une partition sur instrument de percussion et par des chants, plein de la chaleur d’une humanité vibrante, émeut profondément.

mise en scène : brigitte damiens

scénographie et costumes : laurence bruley
assistante artistique :manon damiens
création musicale : alexandre jean
création lumières : julien barbazin
assistante à la mise en scène : charlotte buosi
travail corporel : julie b-bousquet
chants : jean pierre gesbert

avec : micaëla etcheverry, bénédicte jacquard, marie grach, charlotte buosi,
valérie haltebourg, stéphanie labbé,
france ducateau, julie b-bousquet,
valérie moinet, fanny sintès, hélène milano, alexandre jean

Co-production : En Cie d’Artistes–Théâtre & Toiles, Nuits de la Mayenne, Théâtre Firmin Gémier-La Piscine-scène conventionnée d’Antony et de Châtenay-Malabry, ADAMI, SPEDIDAM
Avec le soutien : des Amis de Sainte-Suzanne, Association Il était une fois le XXe siècle (Collection André Poirier), des Amis du Théâtre Firmin Gémier et l’aide du Mécénat d’entreprise : Les Toiles de Mayenne, Houdan Fenêtres, Les Ateliers Clairviane, LMP77, Damiens Equipement Meaux, Crédit Mutuel de Plessis Robinson et de Vincennes.
et les innombrables généreux coups de main sans lesquels cette aventure n’aurait jamais vu le jour

A la Comédie de Picardie les mardi 27 mars à 20h30, mercredi 28 à 19h30, jeudi 29 à 20h30

Aucun commentaire:


eXTReMe Tracker