lundi, octobre 29, 2012

32 ème festival international du film d'Amiens

Festival international du film d'Amiens

c/o MCA

Place Léon Gontier

80000 Amiens

France

ph. +33 3 22 71 35 70

www.filmfestamiens.org

 

32e Festival du 16 au 24 novembre 2012

32th Festival from November 16th to November 24th 2012

QUATRE GRANDES COMPÉTITIONS

Compétition internationale | Longs métrages | 9 longs métrages

Une compétition qui ouvre toutes les frontières du cinéma. Un état des lieux du monde et des manières de le mettre en scène.

Plusieurs récompenses seront décernées par un jury de professionnels et un prix par le public.

Eat Sleep Die de Gabriela Pichler (Suède, 2012)

Offline de Peter Monsaert (Belgique, 2012) | Super

Nada de Rubens Rewald et Rossana Foglia (Brésil, 2011)

La Vierge Margarida de Licinio Azevedo(Mozambique, 2012)

Yema de Djamila Sahraoui (Algérie, 2012)

Entre Ombras y Susurros de Samuel Henriquez (Venezuela, 2011)

Công binh, la longue nuit indochinoise de Lam Lê (France, 2012)

Chaika de Miguel Angel Jimenez (Espagne, 2012)

C'était un géant aux yeux bruns de Eileen Hofer (Suisse,2012)

 

Compétition internationale | Courts métrages d'animation I 11 courts métrages

Une toute nouvelle section qui met en avant la créativité et la diversité du cinéma d'animation mondial. Un jury de professionnels de l'audiovisuel et le public du Festival décerneront chacun un prix pour cette sélection.

Belly de Julia Pott (Royaume-Uni, 2011)

Camels de J.Y. Park (Corée du Sud, 2011)

Ursus de Reinis Petersons (Lettonie, 2011)

Oh Willy de Emma de Snaef et Marc James Roels (Belgique, 2012)

Shattered Past de Boris Sverlow (Belgique, 2012)

Self Portrait de Thomas Coltof (Pays-bas, 2012)

Son Indochine de Bruno Collet (France, 2012)

How to raise the Moon de Anja Struck (Allemagne, 2011)

Le Petit oiseau et la feuille de Lena Von Döhren (Suisse, 2012)

L'Audition de Udo Prinsen (Pays-bas, 2011)

Un Ojo de Lorenza Manriqueis (Mexique, 2012)

 

Compétition européenne | Courts métrages

Une compétition qui, depuis plus de dix ans, distingue les jeunes auteurs du cinéma européen.

Un prix du meilleur film sera décerné par un jury composé de jeunes professionnels formés à l'école de cinéma de La fémis.

 

Compétition nationale | Moyens métrages

Troisième édition d'une compétition qui aide à la diffusion des meilleurs moyens métrages français.

Le Grand Prix sera décerné par un jury de professionnels.

DU 16 au 24 NOVEMBRE 2012

32ème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D' AMIENS

T o u s l e s g o û t s

T o u t e s l e s c o u l e u r s

HOMMAGES en leur présence

Raoul Peck | réalisateur (Haïti) - en sa présence | 9 films & 8 épisodes série

TV

Raoul Peck est un homme pluriel qui s'est engagé sur tous les fronts du cinéma. Réalisateur, il a pratiqué tous les formats, du documentaire à la fiction, du court au long métrage, de la télévision au cinéma. Tout au long de sa vie, il a parcouru le monde, depuis son Haïti natale jusqu'à la France, en passant par le Congo, les États-Unis ou encore l'Allemagne. Citoyen du monde, il demeure l'un des plus brillants représentants des cinémas de la Caraïbe.

En sa présence. Raoul Peck donnera une leçon de cinéma.

 

Fictions de long métrage • Haitian Corner (1988) | L'Homme sur les quais (1993) | Lumumba (2000) | Quelques jours en avril (2005) (TV) | Moloch Tropical (2009) (TV)

 

Documentaires • Lumumba : la mort du prophète (1992) (69') | Haïti — Le silence des chiens (1994) (52') | Desounen, dialogue avec la mort (1994) (50') | Profit & Nothing But! Or Impolite Thoughts on the Class Struggle (2001) (52')

 

Séries TV • L'Affaire Villemin (2006) (6x52') | L'École du pouvoir (2009) (2x120')

 

Vatroslav Mimica | réalisateur - en sa présence (Croatie) | 8 films

L'histoire du cinéma croate est bien souvent méconnue. Vastrolav Mimica, jeune cinéaste de 90 ans, a débuté sa carrière dans le cinéma d'animation avant de passer à la fiction. Il est sans conteste le témoin idéal pour nous présenter la richesse d'une histoire et d'un cinéma dont il fut l'un des principaux artisans.

En sa présence. En lien avec la rétrospective « Voyage à travers le cinéma croate ».

Le Solitaire (Samac), 1958 (cm animation) | Chez le photographe, 1959 (cm animation) | L'inspecteur revient à la maison (Inspektor se vratio kuci), 1959 (cm animation) | Chronique du quotidien (Malaka kronika), 1962 (cm animation) | Prométhée de l'île de Viševica (Prometej s otoka Viševice), 1964 | Lundi ou Mardi (Ponedjeljak ili utorak), 1966 | Kaja, je vais te tuer ! (Kaja, ubit cu te !), 1967 | L'Événement (Dogadjaj), 1969.

 

Ricardo Aronovich | directeur de la photographie (Argentine) | 7 longs métrages

Hommage à un maître de la lumière à travers une dizaine de longs métrages. Né en Argentine, Ricardo Aronovich a participé aux nouvelles vagues latino des années soixante (Manuel Antin, Hugo Santiago, Ruy Guerra). Dès son arrivée en Europe, il entame une collaboration fructueuse avec les plus grands cinéastes : Alain Resnais, Yves Boisset, Louis Malle, Costa-Gavras, Ettore Scola, Raoul Ruiz…

En sa présence. En partenariat avec l'AFC.

Les Solitaires (Los venerables todos), Manuel Antin, 1963 | Invasión, Hugo Santiago, 1969 | L'Important c'est d'aimer, Andrzej Zulawski, 1975 | Providence, Alain Resnais, 1977 | Le Bal, Ettore Scola, 1983 | Le Temps retrouvé, Raoul Ruiz, 1999 I Klimt, Raoul Ruiz, 2006

 

RÉTROSPECTIVES

Claude Sautet tout entier | Intégrale | 19 longs métrages

Claude Sautet est devenu un « modèle », peut-être même un genre à lui tout seul, du grand cinéma français. Disparu en 2000, on mesure aujourd'hui la place prépondérante qu'il occupe dans l'histoire du cinéma. Aussi à l'aise dans le polar que dans les chroniques sociales ou sentimentales, Sautet est avec Chabrol le cinéaste français qui a le plus fait tourner — ou créer — les stars du cinéma français.

Autant de visages qui composent le monde de Claude Sautet, un monde qu'il est temps de redécouvrir à l'occasion ce cette intégrale de son œuvre, qui présentera également ses travaux de scénariste.

En présence des plus proches collaborateurs et des acteurs du cinéaste, ainsi que de grands connaisseurs et d'admirateurs de son œuvre.

Nous n'irons plus au bois, 1951 (court métrage, sous réserve) | Bonjour sourire ! 1956 | Classe tous risques, 1960 | L'Arme à gauche, 1965 | Les Choses de la vie, 1970 | Max et les ferrailleurs, 1971 | César et Rosalie, 1972 | Vincent, François, Paul… et les autres, 1974 | Mado, 1976 | Une histoire simple, 1978 | Un mauvais fils, 1980 | Garçon !, 1983 | Quelques jours avec moi, 1988 | Un coeur en hiver, 1992 | Nelly et Monsieur Arnaud, 1995.

La Vie de château, Jean-Paul Rappeneau, 1966 | Le Diable par la queue, Philippe de Broca, 1969 I Claude Sautet ou La magie invisible, N.T. Binh, documentaire, 2003.

 

Voyage à travers le cinéma croate | 1955-1981 | 15 longs métrages

Exploration d'une cinématographie méconnue, riche de chefs-d'oeuvre, de fortes personnalités et de films retrouvés. 15 longs métrages de fiction et plus de 40 courts métrages d'animation retraçant l'histoire de l'école de Zagreb.

En présence de Vatroslav Mimica. En coproduction avec la Cinémathèque française. Edition d'un livre inédit.

La Fille et le chêne (Djevoka I hrast), Krešo Golik, 1955 | Mon fils, ne te retourne pas (Ne okreći se sine), Branko Bauer, 1956 | Rien que des hommes (Samo ljudi), Branko Bauer, 1957 | H-8, Nikola Tanhofer, 1958 | Train sans horaires (Vlaz bez voznog reda), Veljko Bulajic, 1959 | Rondo, Zvonimir Berkovic, 1966 | Une vie accidentelle (Slučajni život), Ante Peterlic, 1969 | Les Menottes (Lisice), Krsto Papić, 1969 | L'Occupation en 26 tableaux (Okupacija u 26 slika), Lordan Zafranovic, 1978 | La Patrie perdue (Izgubljeni zavicaj), Ante Babaja, 1980 | On n'aime qu'une seule fois (Samo jednom se ljubi), Rajko Grlic, 1981.

 

L'École de Zagreb : 4 programmes de courts métrages d'animation (43 films)

 

La France Technicolor | La Nouvelle Vague « beur »

Mehdi Charef, figure emblématique de « La Nouvelle vague beur », nous fait l'honneur de sa présence pour inaugurer le cycle de rétrospectives « La France Technicolor ». À cette occasion deux de ses films seront projetés ; Un thé au harem d'Archimède, et Cartouches gauloises.

Depuis les années soixante-dix jusqu'au sacre d'Abdellatif Kechiche aux Césars en 2008, plusieurs générations de réalisateurs, d'acteurs ou de scénaristes issus de l'immigration maghrébine ont enrichi la société et nourri l'exception culturelle française. Ils ont redonné des couleurs au cinéma français tout en nourrissant la réflexion sur la place de l'immigré dans nos villes, nos campagnes et nos quartiers.

En sa présence.

Un thé au harem d'Archimède, Mehdi Charef, 1985 | Cartouches gauloises, Mehdi Charef, 2006.

 

Le sang neuf du cinéma d'horreur britannique | 2002-2012 | 9 longs métrages

+ 1 série TV

Le phénomène de la « brit-horror », de The Descent à Shaun of the Dead ou Severance, signe le renouveau d'un très « mauvais » genre.

Invité d'honneur : Christopher Smith (réalisateur de Creep, Severance, Triangle…).

Creep, Christopher Smith, 2004 | Shaun of the Dead, Edgar Wright, 2004 | The Descent, Neil Marshall, 2005 (sous réserve) | Severance, Christopher Smith, 2006 (sous réserve) I Triangle, Christopher Smith, 2009 | The Children, Tom Shankland, 2008 I Wake Wood, David Keating, 2011 (sous réserve) I Black Death, Christopher Smith, 2009 I Dead Set, Charlie Brooker, 2008 I Eden Lake, James Watkins, 2008 (sous réserve).

 

Les 60 ans de Positif | Amis américains

Six décennies. Six films. Six critiques. Six façons de voir et d'écrire le cinéma. Six maîtres américains défendus par la « meilleure revue de cinéma au monde » (Martin Scorsese). Au fil des années, on y retrouvera les films de John Huston, Stanley Kubrick, Robert Altman, Francis Ford Coppola, Martin Scorsese, Sydney Pollack, Jerry Schatzberg, Woody Allen, Joel Coen, Tim Burton, Quentin Tarantino, Steven Soderbergh, James Gray ou Jeff Nichols.

En présence de critiques de Positif.

Brewster McCloud, Robert Altman, 1970 I On achève bien els chevaux, Sydney Pollack, 1969 I L'Homme des hautes plaines, Clint Eastwood, 1973 I Sang pour Sang, Joel Coen, 1984 I Boogie Nights, Paul Thomas Anderson, 1997 I Shotgun Stories, Jeff Nichols, 2007

PANORAMAS | SECTIONS SPÉCIALES

Plein Sud | Fictions et documentaires

Panorama des meilleures productions venues des cinématographies de l'hémisphère sud.

El Limpiador , Adrian Saba (Pérou, 2012) | La Playa, Juan Andres Arango (Colombie, 2012)

 

Le monde comme il va | Documentaires

Une sélection de documentaires de création qui nous aident à mieux voir le monde. Invité d'honneur du Festival, un documentariste confirmé parrainera cette section.

 

Si j'ai bonne mémoire | Patrimoine

Lola, Jacques Demy, 1961 (Fondation Groupama Gan) – en présence de Anouk Aimée | Chinatown, Roman Polanski, 1974.

Avant-première, reprises et restauration de films appartenant à l'histoire et au patrimoine du cinéma mondial.

 

Cinémas d'animation européens | Courts métrages

État des lieux annuel de la jeune création européenne du court métrage d'animation. Focus sur le cinéma slovaque.

 

Sexe, humour et vidéo | Courts métrages

Une soirée spéciale pour mourir de rire et de plaisir.

ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

17ème Fonds d'Aide au Développement du Scénario | 21-22 nov.

Quatre bourses de 10 000 euros et une bourse de 7 600 euros attribuées aux projets présentés devant un jury de professionnel.

 

Cinémas en Mouvement 8 | 22 nov.

Rendez-vous organisé conjointement par les Festivals de San Sebastian, Amiens et Fribourg et dédié aux longs métrages en fin de tournage ou en phase de postproduction.

En direction des cinéastes du Maghreb, des pays africains et des pays arabes (Irak, Jordanie, Liban, Palestine et Syrie).

 

Rencontres autour de la direction de la photographie | 22 nov.

Master class menée par Ricardo Aronovich en compagnie d'un jeune directeur de la photographie de son choix. En présence des grandes écoles de cinéma européennes.

En partenariat avec l'AFC.

 

Journée exploitants | 20 nov.

Les exploitants de salles de Picardie sont invités à une journée de prévisionnement et de rencontres professionnelles.

En partenariat avec l'ACAP.

Aucun commentaire:


eXTReMe Tracker