mardi, novembre 27, 2012

Tout et n'importe quoi

Je ne sais pas si c'est du au marché de Noël, le "Parfum d'hivers", mais la police municipale est sur les dents.

Dimanche matin, vers huit heure, une voiture de la municipale a arrêté Claudine. Sous quel prétexte ?

Elle prenait trop de crottinette au distributeur de sachets. Huit crottinettes pour deux chiens, comme elle leur a dit : Avec deux chiens sortis quatre fois par jour, j'en ai à peine plus que nécessaire à une journée. Avouez que c'est du n'importe quoi !

Et lundi soir, c'est Marion qui se prends une prune rue des Augustins et devinez pour quel motif : Son « rétroviseur empiète sur la piste cyclable ». N'est-ce pas étrange comme motif ? Elle était pourtant bien stationnée dans les marques blanches définissant l'air de stationnement. Plus à droite et elle aurait empiétée sur le trottoir. Bien évidemment, on ne se pose pas la question de savoir si lors de la définition de cette air de stationnement, la municipalité n'a pas été un peu chiche sur la surface. Enfin !

De toutes façons, cela ne serait pas arrivé si conformément à ce qui s'est dit lors de la réunion, un dépose minute était effectivement présent Place René Gobelet, au niveau du Grand Hôtel de l'Univers. Malheureusement, je crains que la mairie confonde les dépose minute et les places réservées aux handicapés.

Aucun commentaire:


eXTReMe Tracker