jeudi, décembre 16, 2010

Plaintes

En dehors du fait que j'ai le petit bout tout marron à cause de l'association, je suis aussi en train de perdre ma matiné au poste de police pour porter plaintes.
Vous avez sans doutes remarqué le pluriel du mot plainte. En effet, nous sommes doublement victime. Triplement même, si l'on compte le petit encart d'hier dans le courrier picard : ils se sont plantés de numéro de telephone. Mais, là, je ne peut que leur demander de faire passer un rectificatif.
Pour les deux autres plaintes, l'une est à l'encontre d'une certaine X qui se faisant passer pour une membre de notre association, écume les appartements d'un immeuble, profitant de la faiblesse des personnes âgées et de la période des étrennes pour leur soutirer en notre nom, leur obole.
La seconde concerne un ancien bénévole qui suite à quelque mauvais comportement c'est retrouvé sur la liste noir des quêteurs et en conçoit quelques rancoeurs. Déjà, lors du salon Agora de cette année, cet homme m'avait apostrophé, me traitant d'incapable, se plaignant que nous ne sachions plus quêter comme à son époque et me jugeant menteur lorsque je lui affirme qu'un bénévole rapporte plus à l'association en faisant des paquets cadeaux à Auchan.
Pour les petits vicieux, c'est le bout de mon petit doigt que je trempe dans la bétadine tant l'argent est sale, j'ai chopé un panari.

Aucun commentaire:


eXTReMe Tracker