mardi, mai 31, 2011

Lincoln ou lincoln


1962 Lincoln Continental
Originally uploaded by f1design.

*´¨)
¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨)
(¸.•´ (¸.•´ (´¸.•*´¯`*• INTRODUCTION

Lincoln est un petit avocat de province sans expérience qui devient à la fois un homme politique et un chef militaire efficace au moment où les États-Unis traversent la plus grande crise de leur histoire. Il a gagné sa célébrité en défendant Duff Armstrong, accusé de meurtre : il s'opposait à un témoin prétendant avoir vu son client parmi les meurtriers grâce à la lumière de la lune. Sur la base d’un seul almanach, Lincoln soutient que la lune n’a pu permettre au témoin de voir la scène et obtient l’acquittement.

Mais, la Lincoln continental est aussi une voiture de la division Lincoln de Ford dont la production a commencé en 39. Dans ce film, « la défense Lincoln », il est certes fait référence à l’habileté de l’homme politique mais aussi à une Lincoln continental Mark V noire de 1961 dont le grand habitacle sert de bureau à un jeune avocat.

Il faut voir dans la conjonction de ces deux fait l’explication pour un titre qui n’a pas grand chose à voir avec le reste de l’histoire.

*´¨)
¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨)
(¸.•´ (¸.•´ (´¸.•*´¯`*• L’HISTOIRE

Donc, Michael Haller est avocat à Los Angeles. La banquette arrière de sa Lincoln Continental Mark V lui sert de bureau depuis qu’il a perdu son permis. Il parcourt la ville de long en large pour défendre des petits voyous et des criminels de bas étages. Sa hantise ne consiste pas à défendre des coupables mais plutôt de laisser condamner des innocents. C’est d’ailleurs le principal sujet de dissensions entre lui et son ex-femme Maggie qui occupe les fonctions d’adjointe auprès du procureur.

Michael va décrocher ce qu’il pense être l’affaire de sa vie : il est engagé pour défendre Louis Roulet, un play-boy de Beverly Hills accusé de tentative de meurtre sur une jeune prostituée. Sa mère Mary Windsor est une des femmes les plus riches de L.A.. Toutefois, un détail crucial lui a été caché dans la présentation de l’affaire : le cran d’arrêt dentelé qui a servi à l’agression est marqué de ses initiales.

Ce qui semblait être une affaire facile et plus que rentable se transforme petit à petit en la défense d’un meurtrier manipulateur et froid. Michael en aurait bien pris son partit mais il se rend compte qu’un autre de ses clients s’est fait enfermé accusé à tort d’un des meurtres de Louis. Il n’aura de cesse de le faire innocenté même si pour ce faire il doit craindre la vengeance de Louis.

*´¨)
¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨)
(¸.•´ (¸.•´ (´¸.•*´¯`*• LE CASTING

Pour vivre dans sa voiture, ils ont choisi un acteur avec un nom à coucher dehors avec un billet de logement : Matthew McConaughey. Au moins, son expérience d’avocat le rend t’elle crédible. Je l’avais adoré dans « Le droit de tuer » de Joël Schumacher et « Amistad » de Steven Spielberg, deux rôles loin des bluettes où son physique engageant le cantonnerait.

Le méchant de cette histoire c’est le jeune Ryan Philippe qui malgré son jeune âge passe d’un rôle à l’autre avec aisance. Il était déjà un manipulateur dans « sexe intentions ».

La femme de Mickael, c’est Marisa Tomei. Ce n’est certe pas la plus jolie femme de la terre mais c’est une excellente actrice. Ses prestations dans « In the Bedroom » ou « The Westler » lui ont d’ailleurs valu de belles nominations aux oscars.

Le flic s’est Josh Lucas, il faisait l’affiche de « Tell Tale » de Michael Cuesta. On aperçoit par moment son sourire ravageur dans des séries américaines ou dans divers second rôles.

Celui qui va prêter la faramineuse caution c’est John Leguizamo. Ce petit colombien faisait Freek dans « Ultimate Game », le docteur Clemente dans la série « Urgence » ou Toulouse-Lautrec dans « Moulin rouge ».

L’innocent emprisonné, c’est Michael Peña que l’on a dernièrement vu dans le rôle de Joe Rincon dans « World Invasion : Battle los Angeles ».

L’avocat d’affaire c’est Bob Gunton, un acteur plus connu pour ses rôles dans des séries qu’au cinéma : c’est Ethan Kanin des la série « 24 heures chrono ». ou Noah Taylor dans « Desesperate Housewives ».

La mère super-protectrice du méchant c’est Fances Fisher, une autre habituée des séries américaines.

Le détective privé c’est William H.Macy et le détective publique c’est Bryan Cranston.

Les autres acteurs :
Eddie Vogel Trace Adkins
Earl Laurence Mason
Reggie Campo Margarita Levieva
Lorna Pell James
Corliss Shea Whigham
Gloria Katherine Moennig
Le détective Kurlen Michael Paré
Heidi Sobel Michaela Conlin
Hayley Haller Mackenzie Aladjem
Le juge Fullbright Reggie Baker
L'huissier Reynaldo Javier Grajeda
Harold Casey David Castro
Juge Orton Powell Conor O'Farrell
Procureur Charles Hirsch
Motard Roland Feliciano
Juge Van Nuys Jeff Cole
Sticks Donnie Smith
Leslie Faire Erin Carufel
L'officier Maxwell Sam Upton
Le procureur Mélanie Molnar
Une serveuse Stephanie Mace
Dona Reinteria Yari De Leon
Le barman Randy Mulkey
Le greffier Earl Carroll (II)
Une assistante Melanie Benz
Un aide-soignant Ryan Van de Kamp Buchanan
Charles Talbot Eric Etebari
Un officer de police Jose Acevedo
L'avocat de la cour Geoff Pilkington
Un aide-soignant Greg Siff
L'étudiant en droit GJ Tiari

*´¨)
¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨)
(¸.•´ (¸.•´ (´¸.•*´¯`*• LA FICHE TECHNIQUE

Production :
Production Lakeshore Entertainment
Coordinateur de production Billy Bonifield
Directeur de production Ted Gidlow
Coproducteur Ted Gidlow
Producteur exécutif Eric Reid
Producteur exécutif Bruce Toll
Producteur exécutif Scott Dougherty
Producteur exécutif David Kern
Producteur Scott Steindorff
Producteur Tom Rosenberg
Producteur Gary Lucchesi
Producteur Sidney Kimmel
Producteur Richard S. Wright

Réalisation :
Opérateur Gregory Lundsgaard
1er assistant réalisateur George Bamber

Distribution :
Attaché de presse François Frey
Distributeur France Metropolitan FilmExport
Distributeur à l'étranger (Sorti en salle) Entertainment Film Distributors Ltd

Activités sociétés :
Production Lionsgate
Coproduction Sidney Kimmel Entertainment
Coproduction Stone Village Prods

Scénario :
Scénariste John Romano
D'après l'oeuvre de Michael Connelly
Scripte Wilma Garscadden-Gahret

Image :
1er assistant caméra Tommy Klines
1er assistant caméra Don Steinberg
2ème assistant caméra Peter Dress
Cadreur Josh Reis
Chef éclairagiste Len Levine

Directeur de la photographie Lukas Ettlin

Chef monteur Jeff McEvoy
Assistant monteur Eric Potter
Assistante monteuse Danya Joseph

Effets visuels Furious FX
Superviseur des effets visuels Justin Daneman
Superviseur des effets visuels Gary Oldroyd
Superviseur des effets visuels James McQuaide
Superviseur des effets visuels David Lingenfelser

Superviseur des effets spéciaux Dennis Dion
Effets spéciaux Tinsley Transfers
Effets spéciaux Michael Mekash
Effets spéciaux James Notari
Coordinateur des cascades Mark Norby

Directrice du casting Deborah Aquila
Directrice du casting Tricia Wood

Chef décoratrice Charisse Cardenas
Décoratrice Nancy Nye
Décoratrice Sarah Contant
Décoratrice Laura Whitehead

Chef costumier Erin Benach

Superviseur de l'infographie Mark Shoaf
Superviseur de l'infographie Michael Landgrebe

Maquilleuse Melanie Hughes-Weaver
Coiffeuse Barbara Olvera

Régisseur général Ralph Meyer
Conseiller technique Chic Daniel
Superviseur post-production Steve Demko
Mixage John Rodd

Son :
Montage son Sony Pictures
Compositeur Cliff Martinez
Superviseur musical Brian McNelis
Conseiller musical Seth Harrison
Ingénieur du son Steven Morrow
Monteur son Steven Ticknor
Superviseur musical Eric Craig
Mixage Deborah Adair
Mixage Steven Ticknor

*´¨)
¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨)
(¸.•´ (¸.•´ (´¸.•*´¯`*• CONCLUSION

La voiture, tout comme l’avocat symbolise une certaine liberté dans la façon de procéder dans l’application de la loi mais aussi de la morale. Dans ce type de film, la difficulté consiste généralement à comprendre les méandres de la justice américaine mais là, c’est très clair. Non seulement il y a la défense d’un côté et de l’autre l’accusation, les méchants sont bien méchants et les gentils bien gentils.

Malgré tout cela, ça reste un thriller et un bon. On a beau savoir que les méchants sont méchants, on en doute. On s’imagine que ce n’est pas vraiment eux et on se demande sans cesse comment les gentils vont s’en sortir comment les méchants y font pour être toujours là où on ne les attend pas.

C’est un très bon film, un très bon thriller et un excellent policier. Et Dieu sait que c’est rare.

Aucun commentaire:


eXTReMe Tracker