mardi, avril 26, 2011

La Petite Chaperon rouge


La Petit Chaperon rouge
Originally uploaded by Lumb.ru.
•º°"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨˜"°º•
§ PREAMBULE §
•º°"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨˜"°º•

Contrairement à ce que l’on peut croire outre-Atlantique, le conte « le petit chaperon rouge » n’est pas de Charles Perrault ou même des frères Grimm mais plutôt de la tradition orale populaire de l’Europe de l’ouest. Certes Perrault en a fait une version que l’on considère comme la plus ancienne et la plus moralisatrice et dans laquelle, la fille et la grand-mère finissent mangées par le « Loup ». Dans tous les cas, et quelque soit la version, tous s’accorde à reconnaître qu’il s’agit d’un conte plus « moraliste » qu’enfantin. Une façon détourné de préparer les douces et innocentes jeunes filles à la rencontre « du loup » , la défloration, un symbole sexuel.

•º°"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨˜"°º•
§ INTRODUCTION §
•º°"˜¨¨¨˜"°º••º°"˜¨¨¨˜"°º•

Entre le dessin animé de Walt Disney et cette version ci, j’ai eu l’occasion de voir différentes réalisations, même un porno, c’est vous dire. La dernière en date, c’était une scène du magnifique film de Terry Gilliam :« Les frères Grimm ». Déjà, l’esthétisme de cette version faisait ressortir tout le potentiel « sexuel » de ce conte. Aussi, lorsque nous avons vu fleurir sur les panneaux publicitaires cette magnifique affiche où Amanda Seyfrield est à genou, les mains en prière, deux yeux grands ouverts et une bouche carmin attendant le loup. Rien que cela et j’avais déjà envi de voir ce film. Comme quoi une affiche réussie et c’est déjà une bonne parti du public qui est conquit.

•º°"˜¨¨¨˜"°º• •º°"˜¨¨¨˜"°º•
§LA REALISATRICE§
•º°"˜¨¨¨˜"°º• •º°"˜¨¨¨˜"°º•

A admirer le graphisme, j’ai oublié de regarder quel en était le réalisateur. Mais, dès les premières minutes du générique de début, tout comme celui de fin d’ailleurs, une pensée m’est venue : « Oh ! Les rapiats, histoire d’économiser quelques milliers d’euros, ils ont pompés les plans d’introduction de Twilight Chapitre 1 Fascination. ». On y voit défiler sous un ciel nuageux et brumeux des sapins dans des vallées montagneuses. Hé, oui, Catherine Hardwicke est aussi la réalisatrice de Twilight 1. Une fois que l’on a dit cela, on a tout dit. Venant d’une autre on eu crié au plagiat. C’est en effet la reine des amours impossible. Quand ce n’est pas le loup-garou, c’est le vampire et quand ce n’est pas lui, c’est l’archange Gabriel. La reine je vous le dis. Et pour le coût, elle en est même productrice exécutive.

•º°"˜¨¨¨˜"°º• •º°"˜¨¨¨˜"°º•
§ LE CASTING §
•º°"˜¨¨¨˜"°º• •º°"˜¨¨¨˜"°º•

Comme en plus on retrouve à l’affiche, dans le rôle du père, Cesaire, de Valérie le petit chaperon rouge, Billy Burke qui officiait déjà Mr Shaw le père de Bella, il y a de croit s’imaginer s’être trompé de séance. Son jeu est honnête, il faut aussi reconnaître qu’il n’a pas un rôle mirobolant.

Ce n’est pas comme Amanda Seyfried qui est non seulement le personnage central mais en sus a tout à fait le physique du rôle, blonde et bouclée, que l’ont l’imagine aisément à peine pubère. Pourtant cette jeune actrice de 25 ans n’en est pas à son premier succès. Claudine se passe en boucle le Mamma-mia de Phyllida Lloyd (2008) et elle a adoré « Cher John ». Personnellement, je préfère « Jennifer’s Body ». Bref, elle est douée et parfaite pour ce rôle de pure innocente.

Le sombre héro qui est sensé faire trembler le cœur des miss c’est Shiloh Fernandez(Peter), un acteur au physique de série déjà bien habitué à ce genre de rôle. C’est le brun sulfureux par définition. Le blond, le platonique et gentil c’est Max Irons(Henry), un autre de ces jeunes premiers pour midinette. Tous deux s’en sortent plutôt bien.

Le grand méchant, mais pas loup, c’est Gary Oldman qui interprète Père Soloman. Au moins, c’est peut-être le seul dont je puis vous dire qu’il n’est pas le loup. Pourtant, Dieu, Diable ou Harry Potter peuvent vous dire qu’il en a été des personnages celui-là. C’est un acteur fabuleux, surtout dans ce genre de rôle de méchant.

La mère grand est une grand mère moderne et plutôt active, c’est Julie Christie, elle aussi était à l’affiche d’Harry Potter. A plus de trente cinq long métrages, on ne parle plus de ce « monument » britannique du cinéma. Elle est parfaite elle aussi dans ce rôle de Mère Grand.


•º°"˜¨¨¨˜"°º• •º°"˜¨¨¨˜"°º•
§ L’HISTOIRE §
•º°"˜¨¨¨˜"°º• •º°"˜¨¨¨˜"°º•

Bon, je vais partir du postulat que vous connaissez l’histoire mais voulez savoir en quoi cette nième version diffère :
Donc Valérie et Peter sont amis d’enfance, ils vivent dans un petit village qui a pactisé avec un loup garou. Chaque soir de pleine lune, un animal domestique lui est sacrifié. Malheureusement, le jour même où Valérie apprend que sa mère l’a promise à Henry, le riche fils du forgeron, sa sœur ainée est tuée en plein jour par la bête. Le curé du village va faire appel au Père Soloman, un spécialiste de la chasse au Loup-Garou. C’est lui qui révèle au village entier que le loup est l’un d’eux et qu’en cette semaine de pleine lune rousse, il se cherche des compagnes ou compagnons. Quiconque sera mordu sera transformé.

•º°"˜¨¨¨˜"°º• •º°"˜¨¨¨˜"°º•
§ CONCLUSIONS §
•º°"˜¨¨¨˜"°º• •º°"˜¨¨¨˜"°º•

C’est un bon film dans l’ensemble. L’esthétisme n’est pas sans rappeler celle de Twilight et si vous avez aimé le premier, vous aimerez le second. A propos de second, on voit bien par contre que ce n’est pas Catherine Hardwicke qui a réalisé le chapitre deux de Twilight. En effet, dans le chapitre deux au moins, les loups Garous ont l’air réalistes. Dans le chaperon rouge, c’est le seul élément qui ne soit pas de qualité. L’horrible bête n’est pas effrayante. Attention, le film l’est, c’est la raison pour laquelle il est interdit au moins de douze ans. Mais le loup me fait irrésistiblement penser à ces peluches que nous avons achetées pour les bibis.
Comme on le voit peu dans l’ensemble, je vous recommande ce film.

Aucun commentaire:


eXTReMe Tracker