mardi, janvier 06, 2009

Stratégie d'entreprise

La micro-entreprise ou comment devenir auto-entrepreneur.
A compter du 1er janvier 2009, nous autres bloggeurs percevant une part de nos revenus complémentaires à notre activité principale, même issue d'internet, devons les déclarer avec un statut d'entrepreneur. Mais être entrepreneur suppose beaucoup de paperasse. C'est la raison pour laquelle l'état nous a créé un petit statut particulier simplifié. C'est celui d'auto-entrepreneur.

Cela suppose tout d'abord la création d'une micro-entreprise qui procédera au paiement des cotisations sociales correspondants à vos revenus. Biensûr, je ne parle pas d'une petite poignée de centimes issus des bannières...mais de plus gros revenus.

Pour créer une micro-entreprise, je suis passé par le site mis en place dans le cadre de la loi de moderisation de l'économie : http://www.lautoentrepreneur.fr .

Premier constat, à première vue c'est facile mais rien n'est possible si vous n'êtes pas capable de prouver votre identité.

Comme je suis d'un naturel pragmatique, j'ai commencé par rendre une petite visite aux personnels de l'URSSAF pour bien me faire expliquer les codes et autres trucs. Mais franchement, j'aurai pu m'en passer tant c'est simplissime.

Second constat, en dehors de votre identité, le plus complexe est d'arriver à qualifier la nature de nos activités. Bon, j'ai choisi de qualifier cette activité de rédaction et affichage de publicité ou écrivain publique bien que cela ne soit pas tout à fait juste.

Troisième constat, la question ultime, étant de savoir si l'on souhaite payer les impots au forfait (un pourcentage fixe du chiffre d'affaire) ou si l'on préfère les amalgamer à nos autres ressources. Vu que j'en paye, par ailleur, pas mal, je préfère opter pour le forfait.

Quatrième constat et non des moindres : On pourrait croire que déclarer ces revenus n'est pas des plus malins puisque dèsormais l'on paye des impots sur ces revenus, mais comme disait ma mère, si l'on paye des impots, c'est que l'on gagne de l'argent. En réalité, ce n'est pas tout à fait exact, car...si l'on compte bien, pour faire le moindre post sur un blog, il me faut une liaison internet qui me côute presque trente euros par mois. Sans compter le côut de tous ce materiel informatique qui n'est nécessaire à l'exercice de cette activité. Bref, ce sont autant de côuts qu'il me faut retrancher du chiffre d'affaire pour constituer le bénéfice de mon entreprise.

1 commentaire:

ritadaphné a dit…

Ca nous coûte à peu près la même chose pour avoir le plaisir de te lire cher François!
Bonne et belle nouvelle année à toi et famille.
Ritabisous.


eXTReMe Tracker